Réponse du Tribunal

À la lecture de leur réponse, et malgré nos questions pertinentes concernant l’avenir de l’enfant Maëlys, on prend acte, le CIDE n’a aucune légitimité pour intervenir dans cette affaire.

Une manière arrogante et méprisante de clore un dossier sans tenir compte de l’aspect moral et bien-fondé de la tragédie endurée par la petite Maëlys.

Georges Glatz et Simon Edelstein